Match pour la Paix

Match pour la Paix

Victoire de la Paix au stade Henry Jeanne entre la sélection Normande et l’équipe colombienne

Dimanche soir, le résultat n’avait pas d’importance, ni pour les joueurs, ni pour les nombreux sépéctateurs venu assister à la rencontre de la sélection Normande contre le club colombien « futbol y Pas » composé d’anciens guérilleros, et victimes de la guérilla.

Les 400 spectateurs ont assisté à une très belle rencontre dimanche soir au stade Henry Jeanne. La veille, le FC La Paz avait battu facilement les u18 de Bayeux au Stade Baron Gérard lors de leur match de préparation. Mais dimanche soir, cela fut plus difficile pour les joueurs colombiens, qui ont cependant montrés de la combativité, de l’engagement, mais surtout qui ont pris plaisir à jouer.

Les joueurs du Fc La Paz, ont tenu bon jusqu’au premier but encaissé sur coup de pied arrêté en première mi-temps. De retour des vestiaires, les deux équipes se neutralisent quelques minutes, puis la sélection Normande marque de nouveau. Après 90 minutes, la sélection normande l’emporte par 3 buts à zéro pour la sélection Colombienne.

Avec une dizaine personnes, Adair Lamprea a fait le déplacement depuis Paris pour assister à cette rencontre international « Impossible de passer à côté de ça » dit ‘il « Ce soir, nous avons tous gagnés, le résultat du match n’est rien, c’est ce que j’ai dit aux joueurs, nous voulons la paix, vous montrez que cela est possible, vous êtes des ambassadeurs. » explique Adair Lamprea »c’est à vous de partager cela, de montrer que c’est possible »

La guerre est finie en Colombie, il y a bien un accord de paix, mais pour Adair Lamprea, ce n’est pas parfait « beaucoup de leader social sont morts ainsi que de nombreux ex-Farc » pour ce fervent défenseur de la paix, la véritable paix est encore loin en Colombie, mais il veut y croire, quitte à faire des sacrifices. « Ce soir, personne n’a perdu, personne n’a gagné « dit ‘il joyeusement « c’est un symbole très très fort, l’équipe d’ex-combattant à gagner » avant de conclure « nous avons fait de nombreux match dans la région à l’époque ou Ingrid Betancourt était captive, pour soutenir sa libération, maintenant à Bayeux, nous faisons un match pour la Paix, alors Waouuua, c’est un moment magique pour moi »